JACQUES CARANZANO

JcJ:.

Médium Guérisseur.

Écrivain Conférencier.
Enseignant en Théurgie.

Guidance spirituelle.

Maître Reiki.


      "Quant à toi ,initié aux mystères sacrés,prends confiance car divine est la race des mortels..".

« Nos oreilles, habitués dès nos premières années à entendre leurs récits mensongers, et nos esprits imbus de ses préjugés depuis des siècles, conservent comme un dépôt précieux c'est suppositions fabuleuses.... en sorte de faire apparaître la vérité comme une extravagance et de donner à des récits adultérés la tournure de la vérité »

   (Ecris par Sanchoniathon il y a 4.000 ans)

 La lumière et l'esprit qui règnent,

l'une dans l'univers physique,

l'autre dans l'univers moral,

sont les plus hautes énergies invisibles

qui se puissent penser

( Goethe )

Plus l'homme est lié à la Source divine,plus il attire les entités célestes qui viennent l'aider et le soutenir.C'est ainsi qu'il devient fort,solide,rayonnant,maître de lui-même,et qu'il possède la clef puissante de la réalisation.


        

                Quand vous avez un désir très élevé,très spirituel...il se peut qu'il provoque immédiatement en vous  la nature inférieure qui suscite des forces adverses ....Le monde supérieur et le monde inférieur sont liés,et ce que vous souhaitez de magnifique en haut ,éveille  dans les racines de l'être ds forces contraires...

Bien sûr chez l'adepte instruit,éclairé,ces manigances de la nature inférieure réussissent beaucoup plus difficilement ,car en même temps qu'il travaille,médite ,construit,il sait qu'il doit placer autour de lui des êtres qui surveillent et le protègent.Voilà un disciple évolué : il a pris des précautions.

D'ailleurs,dans la franc maçonnerie primitive  dont la philosophie était  basée sur une science véridique,on représentait le maçon en train de travailler avec truelle dans une main et dans l'autre une épée pour se défendre.Donc,le maçon travaille mais en même temps il surveille pour être sûr qu'a la faveur de l'obscurité  certains ennemis n'essaient pas de se faufiler dans la forteresse pour l'envahir .

                          

Borné dans sa nature,infini dans ses vœux....

L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux.


(Alphonse de Lamartine)

MES ...INSPIRATEURS....

        BOUDDHA.

       JESUS LE NAZAREN

 SATHYA SAÏ BABA.

    EL-MORYA.

  KRHISNAMURTI.

OMRAM MIKAËL AIVANHOV

 DALAÏ-LAMA.

     ALLAN KARDEC    

  AMMA

SOEUR EMMANUELLE.

 ABBE PIERRE.

 PÈRE ANDRÉ MARIE  ( Mon frère Spirituel...)

 OSHO RAJNEESH


  "               Vous n'avez pas peur de la mort.... 

            Vous avez peur de la vie....
            La peur de la mort
            Est d'autant plus grande.
            Qu'on n'a pas osé vivre
             Si vraiment vous n'avez.
             Plus peur de la vie.
             Vous ne pouvez plus. 
             Avoir peur de la mort.
             Parce que vous avez.
             Découvert en vous-même.
               Ce qui est vraiment
                    La " VIE".
                 Non pas votre vie.
                 Mais la vie unique
                    Et universelle.
                  Qui nous anime.
                    Avec l'évidence.
                  Que cette vie est.
                      Indépendante.
                     Des naissances
                       Et des morts "

                   

     jCj:.


                    Pour rejoindre.
                    Celui que tu aimes.
                     Pose le mystère.
                     Tu n'y perdras rien.
                     Que tes illusions de croire...


                     Il n'est plus dans sa tombe
                    Il est là où tu aimes.

                    Ose le mystère
                    Là où tu vis
                    Et où tu crées son souvenir


    jCj:.

                                      Si tu prends d'habitude.
                                      D'aller chercher la vérité.
                                      Des êtres au-dedans des êtres.
                                      La vérité des choses au-dedans des choses.
                                      Peut-être que la mort.
                                      Te paraîtra moins vide et déserte.

                                       Lorsque j'étais enfant, je disais:.
                                       «Bonjour le jour ! ...Bonne nuit la  nuit ! ».
                                       Et j'entrais dans le jour y habiter
                                        Et j'entrais dans la nuit
                                        Je n'ai plus jamais eu peur du noir.
                                         Parce que je l'avais apprivoisé.

                                         Si tu prenais l'habitude de dire.
                                         «Bonjour la vie!...Bonjour la mort ! ».
                                         Et que tu habites à la vie
                                         Et que tu habites la mort.
                                          Elle deviendrait
                                          La  Mer Vie et la Mer Morte
                                          Et te berceraient l'une et l'autre.
                                         De l'espoir d'être chez l'une et l'autre.
                                          Heureux toujours !.

                                          Aimer choses du dedans.
                                           Elles te paraîtront plus belles du dehors.


    ( JSM )

                             Tu m'as dit que tu étais la Liberté.
                             Et j'ai cru à tes ailes de colombe.

                             Mais je ne peux pas voler
                              Et  tu as disparu à mes yeux.



                            Tu m'as dit que tu étais La lumière.
                                  J'ai essayé de regarder.
                                  Mais mes yeux éblouis.
                            Ont pleuré et mes larmes ont cessé.
                                  À la chaleur de tes rayons.
                                   Que je ne pouvais voir.


                               Tu m'as dit que tu étais la Vie
                               ET j'ai rêvé d'enfants, de fleurs.

                                Deux sourires et de joies.
                               Mais des milliers d'enfants.
                               Mourront aujourd'hui de faim....
                                De désespoir et de vaines attentes

                                



                                 Au lieu d'écouter ce que l'on me dit
                                 Je te promets qu'aujourd'hui.

                                   Je serai liberté, je serais lumière.
                                    Et je serais vie, à ma mesure.
                                   À ta pointure, à mon amour.
                                   Chacun son tour !!


     jCj:.

Je ne parle plus mais je suis vivant
Je
ne bouge plus mais je suis vivant
Je
ne souris plus.
Mais en arrière de mes yeux.
Je
vous vois.... de très loin.
Peut-être de très près.

Croyez-moi quand la mort.
Viendra briser vos liens.
Comme elle a brisé 

Ceux qui m'enchainaient.
Ce jour-là vous reverrez.
Celui qui vous aimait
Et
qui vous aime encore.
Vous retrouverez son cœur.
Et vous en retrouverez la tendresse.
Essuyer vos larmes
Ne pleurez plus
Si vous m'aimez.
(D'après Saint Augustin)

jCj:.

Nous sommes en rien propriétaire.
Ni de notre vie et de la vie des autres.
Même de l'aimé.
Nous sommes, pour un temps.
Administrateur d'un espace de vie.
À gérer selon la situation.
Selon une hiérarchie de valeurs.
Que notre liberté peut établir.
C'est toujours en fonction du présent.
Que nous devons agir.
Or la souffrance de la séparation.
Naît souvent d'un rappel du passé.
Deux désirs pour le futur.
La souffrance de ne plus l'avoir.
Et de cet ordre.

C'est en recherchant à vivre paisiblement.
En harmonie avec toi-même.
Dans l'instant, que la sérénité s'établira.
Lorsque les conflits disparaissent.
L'autre, l'aimer, n'y perd rien.
Tu gagneras le sentiment.
De te savoir en paix.
Libéré de faux états d'âme.

 jCj:.​




 ROUE DES RELIGIONS.

Cliquez ici pour ajouter un titre

Dans la nature...les insectes ne détruisent jamais leur environnement, ils l'enrichissent plutôt. Ils ne détruisent leurs semblables que dans la stricte de la survie. Pourtant, ils n'ont ni enseignement morale, ni police répressive...Ils vivent en harmonie dans la nature.

L'homme ne vit qu'en se nourrissant en détruisant pour s'approprier l'énergie....Son évolution galopante ne fait qu'accélérer ce rythme. Pour cela il se donne de fausses bonnes raisons de le faire, en toute bonne conscience et liberté.

Notre siècle actuel et le précédent auront été témoin de la destruction des deux tiers d'un patrimoine mondial et de la dévastation de nombre de peuples...Des races entières ont été sacrifiées au nom d'un pouvoir caché sous l'étiquette du progrès !

jCj:.

Le chagrin, la tristesse, le découragement sont des impuretés que vous avez laissées pénétrer en vous et qui trouble votre organisme psychique comme le poison ou d'autres substances toxiques troublent votre organisme physique.
Si
vous savez utiliser les pouvoirs de l'eau vous pourrez remédier à ces états. Regarder l'eau couler, écouter la : que ce soit une source, un ruisseau, une cascade, ou le ressac  des  vagues ...l'eau  qui coule libère le plexus solaire en entraînant les éléments obscurs cure qui le perturbaient. Car l'eau qui coule est l'image du renouvellement perpétuel de la vie et en la regardant et l'écoutant on est influencé.

La vie est merveilleuse..... 


La vie est trop merveilleuse.

Pour que vous la viviez étouffée.
La vie est trop merveilleuse.
Pour que vous la viviez étriquée..
La vie est trop merveilleuse
Pour que vous la viviez à votre façon..
La vie est trop merveilleuse.
Pour que vous la viviez selon votre définition.
La vie est trop merveilleuse.
Pour que vous la viviez sans respiration.
La vie est trop merveilleuse.
Pour que vous la viviez en mort-vivant.
La vie est trop merveilleuse.
Pour que vous ne lui consacriez pas tout votre temps.
La vie est trop merveilleuse.
Pour que vous passiez à côté d'elle !


Vous êtes essentiellement bon !.
Vous êtes essentiellement manifestation de l'étincelle divine, ici maintenant. Ne vous consumez pas, ne vous étioler pas !. Ouvrez les yeux.

Paix Amour et Joie OM

0