JACQUES CARANZANO

JcJ:.

Médium Guérisseur.

Écrivain Conférencier.
Enseignant en Théurgie.

Guidance spirituelle.

Maître Reiki.


Cliquez ici pour ajouter un titre

                                                       ​PASSER AU DELÀ



   

         À certains moments, le Chemin ne peut plus s'accommoder ni de penser, ni de parole, ni de dires, de.... parce qu'il est au-delà.
Il peut être réduit à des calculs, il peut être réduit à des raisonnements, il peut être réduit à des pensées, il peut être réduit à des formulations, il peut être réduit à des concepts.... Il est réduit, détourné !. Il ne peut être enfermé, il ne peut se laisser enfermé..

 Il est au delà !!


 Il est le courant d'eau qui ne peut être arrêtée, parce que la source elle-même ne peut être tarie.

Il est le feu qui ne peut être apaisé, parce que l'étincelle elle-même ne peut être étouffée.
Il élevant il ne veut que souffler, parce qu'il est dans sa nature de soufflerIl est la vie il ne se laisse pas enfermer....

Aucun mur, aucun mur n'est suffisamment épais pour empocher de briller.


Aucun rempart de paroles, aucun rempart de formulation, aucun rempart de dire, aucun rempart de calcul ou 40 ans, aucun rempart de concepts ne peut empêcher le chemin d'être tracé
.
Personne ne le trace ; il est tracé, personne ne le jalonne il est ne peut être limité par des anneaux que l'on aurait posés. Il est dans sa nature d'être depuis toujours tracé.

Aucun mur, aucune fortification, aucun rempart ne peuvent empêcher le Souffle de Vie de souffler, la Lumière de Vie de briller. Il peut -être canalisé, mais jamais enfermé.
.
Il éclate dans sa splendeur, au moment même où les remparts de mots, de formulations, de dires, de calculs, de raisonnements, de concepts semblent s'écrouler.
.
Il éclate dans toute sa splendeur, au moment précis où les remparts de londrès en soi semblent s'effondrer.
.
Les raisonnements, les calculs, les dires, les formulations, les concepts peuvent être un moyen de chercher à l'apprivoiser. Il n'est pas dans sa nature de se laisser apprivoiser.
Les mots, les concepts, les dires, les formulations, les calculs des raisonnements peuvent être un moyen de domination de protection rassurante. Il n'est pas dans sa nature est apprivoisé d'être dominé.
                                                   

"IL EST"...
Les remparts s'effondrent, à peine sont-ils ébauchés.
La construction se lézarde, à peine est-elle édifiée.
Le courant d'eau emporte les rives, à peine les berges ont-elles été soigneusement aménagées.

Il est vie, il est lumière, il y souffleIl est vie donnant la vieIl est lumière dont naît est la lumière..
Il est souffle, souffle vivifiant parti tout se meut et respire.

             

Un moment ou un autre, il rencontre inévitablement les préjugés sociaux, moraux, individuels, collectifs. Les normes sociales, morales, individuelles, collectives ne sont pas toutes appelées à être détruites, abolies ou niées, car elles sont le cadre de l'espace, les limites du temps dans lesquels s'inscrivent vos vies.
 

Mais tout les préjugés sont, à ce moment-là, appelés à être reconnus comme tels et à être posés, pour n'être plus que des normes auxquelles il convient de se conformer, car les temps présents en sont constitués.....

La grande liberté, la grande liberté est qu'à ce moment précis, la personne n'en est plus dupe !. La grande liberté est précisément, de pouvoir transformer le préjugé en norme conventionnelle dont lil est juste de saisir le rôle sans jamais se maisser emprisonner grande liberté !.

Le chemin passe par la grande liberté de la re-connaissance

Il
est source qui alimente la vie, souffle qui vivifie la vie lumière en laquelle la vie tout entière est contenue.

Paix, amour, joie,OM 
       



0